06 Sep 2016

Tel que définie, la politique du ministère développement durable environnement et lutte contre les changements climatiques « …s’inscrit dans la volonté gouvernementale de bâtir une économie verte… ».

Nous vous invitons d’ailleurs à consulter Le recyclage au Québec: illusion ou réalité ?

Le ministère cible les 13 millions de tonnes de matières résiduelles qui pourraient être exploitées pour la fabrication de biens ou la production d’énergie.

Les objectifs ont été définies dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d’action 2011-2015.

RecyclageEn voici les grandes lignes:

  • Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées, soit une réduction de 110 kg par habitant par rapport à 2008
  • Recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels
  • Recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle
  • Recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, de brique et d’asphalte
  • Trier à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % de résidus de construction, de rénovation et de démolition du segment du bâtiment

En 2013, un bilan a été fait: Plan d’action 2011-2015 : bilan de mi-parours.

Voici les conclusions à la fin 2012:

  • 700 kg par habitant de matières résiduelles éliminées

86 % de l’objectif a été atteint.

  • Recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels

59 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels ont été recyclés.

  • Recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle

25 % de la matière organique putrescible résiduelle a été recyclée.

Étrangement, le ministère ne semble pas avoir publié de nouveaux résultats ou objectifs au début de l’année 2016. Tout au plus, une série de 10 stratégies a été formulé dans le bilan de mi-parcours.

Nous reviendrons dans un prochain article sur un autre aspect du recyclage. Il s’agit de certains types de produits mis en marché par les entreprises. Celles-ci sont responsables de leur gestion en fin de vie.

Par exemple:

  • Huiles, antigels, liquides de refroidissement, leurs contenants et leurs filtres
  • Lampes au mercure
  • Peintures et leurs contenants
  • Piles
  • Produits électroniques
[haut]

Déposez votre commentaire ou question ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *